Au Cadran Voltaire

IMG-7645lui
La ligne du bus 61 dessert un des plus attrayants chapelets de bistrots de Paris. Précisons qu’elle traverse les anciens faubourgs populaires de l’Est de la capitale, entre la gare de Lyon et la place Gambetta et au-delà, vers Pantin. Le bistrot Au Cadran Voltaire est à l’angle du boulevard Voltaire et de la place Léon Blum. De l’autre côté de cette dernière s’élève la mairie du 11ème arrondissement, dont la haute façade ensoleillée est en partie cachée par les arbres. Ce côté-ci, où donne le bistrot, baigne ce matin dans une atmosphère bleutée, légère et fraîche. La bouche du métro Voltaire s’ouvre à quelques pas de l’entrée du café. La mise en scène parisienne est complète… Lire la suite

Publicités

Kahwehgi

IMG-7469elle
Aujourd’hui, notre intention n’était nullement d’écrire une nouvelle chronique. Nous allions au Père Lachaise accompagner une amie décédée et vivre un moment de recueillement et de chaleur avec sa famille et ses proches. Mais la cérémonie était à 13 h et nous voulions prendre un petit en-cas avant. Google et Tripadvisor m’avaient aidée à débusquer, grâce aux avis des internautes (merci à eux !), tous les pièges du quartier : le bistrot qui sent le moisi, l’arnaqueur qui facture des bouteilles et des petits fours très ordinaires à des prix de palace aux endeuillés soucieux de payer un pot à ceux qui les ont accompagnés dans leur malheur, etc. Un établissement faisait l’unanimité dans les avis : le Kahwehgi Coffee House, près de l’entrée du cimetière côté crématorium. Lire la suite

Le Valmy

IMG-7203elle
Nous voulions nous diversifier, aller vers l’un de ces trous noirs que révèle notre carte des cafés déjà fréquentés, quitter nos zones urbaines de confort, nos quartiers aérés, plus propres, plus chics. L’idée a émergé hier soir : aller vers le Canal Saint-Martin, et plus particulièrement au Caoua, un coffee-shop juste à côté du célèbre « Hôtel du Nord » : « atmosphère, atmosphère… » Lire la suite

Les Cascades

IMG-6123.JPGlui
J’avoue : nous n’allons pas toujours par hasard dans un café. Autrement dit : notre choix procède toujours d’une intention. Laquelle, ce matin a conduit nos pas vers Les Cascades, à la Porte Dorée. Il suffit d’évoquer, pour la saisir, un cocktail de lumières : trois longs mois d’un ciel bas à se pendre sur Paris, les premières heures d’un jour tant espéré de soleil radieux et, enfin, une grande ouverture de Paris vers l’est, la Porte Dorée. Le chemin monte, là-bas, où Athéna enveloppée de lumière nous accueille, pèlerins fatigués de l’hiver. Au-delà, ce matin, le grand ciel bleu, enfin. Lire la suite